Le fédéral freine la hausse des résidus tolérés de pesticides

Épandage pesticides(iStock-dbillington)

Le gouvernement du Canada suspend les augmentations des limites maximales de résidus de pesticides.

Ottawa indique qu'aucun changement ne sera apporté avant le printemps 2022, le temps de mener des consultations sur la Loi sur les produits antiparasitaires.

Selon cette loi, l'homologation des pesticides revient à l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) de Santé Canada. Cette organisation est indépendante du côté politique. Ainsi, les ministres et députés n’ont pas la possibilité de s’imposer dans une décision concernant les limites maximales de résidus.

« Le politique ne peut pas intervenir dans les études de l'ARLA, mais on peut revoir le processus qui encadre l'homologation des pesticides et c'est ce qu'on va faire ».

- Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire du Canada

Rappelons que dans les dernières semaines, des entreprises ont formulé des demandes à Santé Canada afin de hausser les seuils tolérés de résidus de pesticides dans plusieurs aliments. Cette nouvelle a soulevé plusieurs questions et inquiétudes chez des intervenants du domaine alimentaire.