Nouvelle exemption pour les voyageurs qui traversent la frontière en auto


L'Agence des services frontaliers du Canada a déclaré que cette unique exemption ne sera accordée qu'aux voyageurs entièrement vaccinés. (Lars Hagberg | La Presse canadienne)

Le gouvernement fédéral a discrètement mis à jour ses règles à la frontière pour permettre aux voyageurs entièrement vaccinés entrant par la frontière terrestre d'être exemptés une seule fois des amendes ou des exigences de quarantaine s'ils oublient de soumettre les documents de santé requis par le biais de l'application ArriveCAN.

Ceci est une traduction de CTV News.

Dans une déclaration par courriel envoyée à CTVNews.ca samedi, l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a déclaré que cette exemption unique ne sera accordée qu'aux voyageurs entièrement vaccinés, qui n'ont pas eu d'antécédents de non-conformité à la frontière.

«À compter de mai 2022, des mesures temporaires ont été mises en place à la frontière terrestre pour les voyageurs entièrement vaccinés jouissant d'un droit d'entrée afin d'offrir plus de flexibilité aux voyageurs n'ayant pas d'antécédents de non-conformité et qui n'étaient peut-être pas au courant de l'obligation de soumettre leurs renseignements médicaux obligatoires via ArriveCAN», a déclaré Rebecca Purdy, porte-parole principale de l'ASFC, par  courriel.

À lire également: 

L'admissibilité à cette exemption comprend tous les citoyens canadiens vaccinés, les résidents permanents et les personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens qui entrent au Canada par voie terrestre. Depuis le 29 juillet, l'exemption a également été étendue aux ressortissants étrangers.

Toutefois, les voyageurs bénéficiant de l'exemption doivent toujours fournir une preuve de vaccination à l'entrée.

Après cette exemption unique, les citoyens canadiens, les résidents permanents et les personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens devront fournir les documents requis par l'intermédiaire de l'application, sous peine d'être mis en quarantaine, de subir des tests ou de se voir infliger des amendes pouvant atteindre 5000 $. Les ressortissants étrangers se verront refuser l'entrée dans le pays.

Bien que les nouvelles mesures n'ont pas été incluses dans les exigences de voyage sur le site de l'ASFC, cette dernière affirme que plus de 300 000 voyageurs ont déjà bénéficié d'une exemption ponctuelle.

«Nous pouvons vous dire que du 24 mai au 4 août 2022, sur les 5 086 187 voyageurs qui ont traversé la frontière terrestre, l'exemption ponctuelle a été utilisée 308 800 fois», a déclaré Mme Purdy.

Malgré les nouvelles mesures frontalières, les voyageurs et les experts en technologie réclament toujours la suppression de l'application ArriveCan pour des raisons de confidentialité. En juillet, l'application a été confrontée à son plus récent contrecoup après qu'un problème ait envoyé, par erreur, certaines personnes faire la quarantaine. 

À VOIR | Voyages: quels sont les recours pour les vols en retard et les bagages perdus?

 

-Un texte de Melissa Lopez-Martinez-