Semaine fructueuse pour la RPM dans la lutte au trafic de drogues

Stupéfiants saisis lors de la perquisition le 30 novembre sur la rue Merry Nord à Magog.

Les policiers de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) ont connu une semaine particulièrement active en matière de lutte au trafic de drogues.

Mardi dernier, l'escouade mixte des Crimes a intercepté sur la route Daniel Guillemette alors qu'il faisait un trafic de méthamphétamines à Magog. Plusieurs informations au sujet de M. Guillemette avaient été rapportées par des citoyens en septembre dernier, et c'est à ce moment que le dossier a été ouvert. « Depuis quelques semaines, les policiers avaient M. Guillemette à l'oeil, ce qui a permis de faire son arrestation et la perquisition de son domicile », a déclaré le lieutenant Carl Pépin de la RPM. 

Suivant l'interception de l'homme de 28 ans, les enquêteurs ont perquisitionné sa résidence, située au 158, rue Merry Nord, avec une autorisation de deux mandats, soit un en matière de cannabis et l'autre en matière de drogues.

Une importante saisie de stupéfiants a été faite sur les lieux, dont 210 648$ en comprimés de méthamphétamines, 48 320$ de cannabis, 2620$ en argent comptant, et plusieurs autres items illégaux. « Au niveau de la Régie de police de Memphrémagog, c'est vraiment une saisie record en matière de méthamphétamine », a ajouté le lieutenant. 

Daniel Guillemette a comparu à la Cour dans les jours suivant son arrestion alors qu'il était détenu.

 

Une seconde saisie

Plus tôt dans la même semaine, les agents de la Régie de police de Memphrémagog se sont présentés sur la rue Des Tisserands pour répondre à un appel de violence conjugale.

Régie de police de Memphrémagog

Le 27 novembre, un individu de 21 ans, bien connu des policiers, a été arrêté pour voie de fait par étranglement, séquestration et voie de fait simple sur la victime.

Suivant son arrestation, un mandat de perquisition a été demandé par les enquêteurs de la RPM, qui ont mis la main sur 302 grammes de cocaïne, près de 7500$ en argent comptant et un poing américain. 

Le sujet a comparu à la Cour du Québec sous des accusations de violence conjugale et demeure détenu pour le moment. 

Le dossier en matière de possession de cocaïne et d'armes prohibées sera soumis dans les prochains jours au DPCP.

Journaliste | Dominique Côté, Noovo Info