18 mois de prison pour l'ex de France Bélisle

Philippe Boucher (Facebook)

L'ex-conjoint de France Bélisle, qui est candidate à la mairie de Gatineau, écope de 18 mois de prison et de 3 ans de probation pour l'avoir harcelé pendant des années.

Philippe Boucher avait plaidé coupable un peu plus tôt cette semaine à des accusations de harcèlement criminel.

Le juge a voulu montrer l'exemple en précisant que le harcèlement était un fléau dans notre société et qu'il fallait le dénoncer avec des peines importantes.

Rappelons que, durant son témoignage cette semaine, Mme Bélisle a affirmé avoir craint son ex-conjoint, qui l'aurait contactée de façon insistante après leur rupture, en se faisant parfois passer pour quelqu'un d'autre.

Boucher, qui est bien connu dans la région pour avoir été organisateur politique, avait aussi été condamné en 2015 pour avoir harcelé France Bélisle.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!