Couvre-feu: après le Québec, l'Ontario?

Doug Ford

L'Ontario n'écarte pas d'imposer, à son tour, un couvre-feu afin de ralentir la progression de la pandémie de COVID-19.

Le premier ministre, Doug Ford, devait s'entretenir hier soir avec son homologue québécois, François Legault, ne rejettant plus une telle idée comme il l'avait fait précédemment.

Des discussions avec la santé publique devait également avoir lieu hier.

Une décision est attendue d'ici demain.

Le retour en classe pourrait également être repoussé en Ontario, où le cap des 200 000 cas de COVID-19 a été franchi hier.

Pour le moment, les élèves du secondaire du sud de la province, notamment à Ottawa et dans l'Est ontarien, doivent retourner sur les bancs d'école le 25 janvier, et tous les autres dès lundi prochain.