COVID-19 | L'Ontario déclare l'état d'urgence

doug ford nov 18

L'Ontario déclare l'état d'urgence en raison de la pandémie de COVID-19.

Le gouvernement ontarien ordonne la fermeture de plusieurs lieux publics, comme l'a fait le premier ministre du Québec samedi.

Les restaurants et les bars devront notamment fermer leurs salles à manger, mais pourront continuer d'offrir la livraison et des commandes pour emporter.

Tous les lieux de divertissement sont également fermés, dont les cinémas et les bibliothèques, et les rassemblements de 50 personnes et plus sont interdits.

« Nous sommes confrontés à un moment sans précédent dans notre histoire. Et c'est une décision que nous ne prenons pas à la légère. La COVID-19 constitue une menace de grande ampleur. Déclarer la situation d'urgence est une mesure extraordinaire qui nous permettra d'user de tous nos pouvoirs pour offrir le soutien nécessaire à la population et aider notre secteur de la santé à lutter contre la propagation de la COVID-19. La santé et le mieux-être de chaque Ontarien et Ontarienne doivent être notre priorité absolue. »

- Doug Ford, premier ministre de l'Ontario

Le décret sera en vigueur au moins jusqu'au 31 mars.

En Ontario, 8 nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés depuis hier, portant le total à 185 dans la province.

« Notre gouvernement est conscient de l'impact significatif que cette mesure aura sur la vie des Ontariens et Ontariennes, mais elle est nécessaire pour que nous puissions ralentir la propagation de la COVID-19 et protéger la population. »

- Christine Elliott, ministre de la Santé de l'Ontario

L'Ontario investira par ailleurs 304 millions de dollars pour sa gestion de la pandémie de COVID-19, dont 100 millions pour améliorer la capacité des hôpitaux et 50 millions pour augmenter le nombre de tests de dépistage.