COVID-19 | Les coiffeuses sont inquiètes

Coiffure (Unsplash Guilherme Petri)

Les coiffeuses et les coiffeurs sont de plus en plus nombreux à s'inquiéter de la propagation du coronavirus.

Les propriétaires de salon n'ont pas l'obligation, du moins pas pour l'instant, de fermer leur établissement.

Une coiffeuse de l'Outaouais en avait long à dire sur la situation et le comportement de certains clients.

« Les gens continuent de se présenter. Il y a des gens qui reviennent de voyage qui n'ont pas fait d'isolement. Il y a des gens qui nous mentent. Ils ont dit qu'on n'est pas un service essentiel. Je pense que les gens pourraient attendre de se faire mettre beau et de se faire couper les cheveux. »

Une coiffeuse de l'Outaouais qui a préféré garder l'anonymat

Une fermeture obligatoire des salons de coiffure permettrait aux employés d'être éligibles à l'assurance-emploi.

Pour l'instant, dans les salons qui sont encore ouverts, un départ est considéré comme une démission.