De nombreux chauffeurs d'autobus agressés chez OC Transpo

OC Transpo (CTV News)

Un peu plus d'un chauffeur d'autobus d'OC Transpo sur quatre a été agressé de quelque façon que ce soit au cours des 10 dernières années.

La société de transport indique que plusieurs d'entre eux se sont fait cracher dessus alors que d'autres ont été frappés.

Des barrières de protection seront installées dans chaque autobus afin de protéger les chauffeurs contre des incidents du genre et aussi contre la COVID-19.

C'est une dépense de six millions de dollars.

Entre janvier 2016 et juin 2020, un peu plus de 3 200 jours de travail ont été perdus chez OC Transpo en raison d'agressions contre des chauffeurs d'autobus.