Déconfinement : les propriétaires de spas en ont marre

Nordik Spa (Nordik Spa)

*Texte modifié le 17 février 2021 à 16h03

Les propriétaires du Nordik Spa-Nature de Chelsea demandent au gouvernement Legault d'autoriser la réouverture de leurs installations.

Ils ne s'expliquent pas pourquoi les piscines pourront rouvrir sous peu partout en province, même en zone rouge, mais que leurs bassins extérieurs devront demeurer fermés.

« Le gouvernement n'arrête pas de nous dire de faire des activités extérieures, mais la majeure partie de nos activités sont à l'extérieur. Donc, pourquoi on peut ouvrir des piscines intérieures, mais on ne peut pas ouvrir nos bassins et nos bains extérieurs. C'est une incompréhension totale de notre part. »

Daniel Gingras, copropriétaire du Nordik Spa-Nature

L'Association québécoise des spas, qui affirme que ses membres ont été oubliés par Québec, rappelle qu'il n'y a eu aucune éclosion de COVID-19 l'été dernier lors de la réouverture des spas.

Un protocole sanitaire très serré avait alors été mis en place.

Durant le point de presse du CISSSO, la Dre Brigitte Pinard y est allée de ces quelques explications.

« Ce qu'on essaye de faire c'est d'aller étape par étape pour éviter d'augmenter de façon trop significative les risques et retourner en arrière. Ça veut dire que les spas, par exemple, sont jugés comme étant un peu plus à risque. »

Dre Brigitte Pinard

Avec la collaboration de Maxime Brindle, journaliste Bell Média