Des pancartes électorales vandalisées à Ottawa


(Christopher Black/CTV News Ottawa)

Il n'y a pas qu'au Québec que les pancartes électorales sont vandalisées.

À Ottawa, où la campagne électorale municipale bat son plein, 14 incidents du genre ont été rapportés aux policiers.

Des enquêtes ont été ouvertes et les autorités rappellent que les vandales s'exposent à des accusations criminelles.

Le Service de police d'Ottawa demande également aux résidents et aux candidats aux élections de dénoncer tout acte de harcèlement ou d'intimidation, particulièrement ceux motivés par la haine.

« Nous prions les gens de rapporter à la police les cas de voies de fait, de harcèlement verbal, de menaces à l’endroit de candidats et candidates et de destruction d’affiches, surtout si l’on soupçonne ou estime que ces actes soient motivés par la haine, a déclaré le chef intérimaire Steve Bell. La police fera enquête sur ces incidents et, si nécessaire, des accusations seront portées. »

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!