Inondations à Gatineau: de l'urgence à la surveillance

202252316100-1236428944-8p4a2472

Après cinq jours de mobilisation, les prévisions se confirment de manière favorable pour Gatineau, en Outaouais. Le scénario catastrophe a peut-être pu être évité, pour l'instant. 

par Audrey Bonaque, Noovo Info

«Notre intention est de donner l'heure juste. On passe du mode urgence à la surveillance. Ce qui est une bonne nouvelle étant donné les prévisions. Il faut rester vigilant», a déclaré la mairesse, France Bélisle.

«Dès le départ, nous savions que c'était possible que la situation ne soit pas similaire à celle de 2019. [...] Après avoir complété les travaux de modélisation, les niveaux prévus sont sous les seuils. Les niveaux d'eau devraient s'arrêter en deçà», a expliqué Denis Doucet, coordonnateur des mesures d'urgence pour la Ville de Gatineau. 

En effet, le croisement des modèles prévisionnels par les experts évalue les prévisions sous les seuils d'inondations. Le dernier modèle montre que le niveau des eaux pourra être contrôlé, à l'exception d'un segment du ruisseau Moreau.

Schéma des prévisions concernant le niveau des eaux dans les secteurs les plus à risque | Crédits : Ville de Gatineau

«La rivière des Outaouais n'est pas en crue et c'est ça qui nous sauve», a précisé M. Doucet. 

La prudence toujours de mise

Toutefois, la Ville continue d'appeler à la population de garder un oeil et de rester vigilant.

«Aucune résidence ne devrait être touchée. Je conseille à tout le monde de garder les digues [...] On est en mode surveillance. On pense que peut-être le pire est derrière nous», a renchéri M. Doucet. 

Pour ceux qui ont érigé leur digue, les autorités leur demandent de les conserver par mesure de prévention. 

Le Centre de coordination des mesures d'urgence maintient toujours ses opérations et coordonne la surveillance et l'action municipale avec ses partenaires.

«Notre objectif est de minimiser les impacts sur les milieux [...] On continue de demeurer très prudent», a déclaré le porte-parole d'Hydro-Québec, Vincent Lachapelle.

Rappelons qu'en début de semaine, un scénario de l'ordre de 2019 de ±1300 M³ était anticipé sur la rivière Gatineau. En 48 heures, les prévisions estimaient une hausse des niveaux d'eau de 2,27 mètres (de 42,95 à 45,22 au pont Alonzo-Wright).

Schéma des prévisions concernant le niveau des eaux dans les secteurs les plus à risque | Crédits : Ville de Gatineau

En cours de semaine, les analyses ont permis de confirmer que les niveaux n'allaient pas atteindre les niveaux prévus initialement. Ils demeuraient au-dessus des seuils d'inondations.

Schéma des prévisions concernant le niveau des eaux dans les secteurs les plus à risque | Crédits : Ville de Gatineau

«Ce qui se passe à Gatineau devrait interpeller les autres villes au Québec ainsi que les gouvernements provincial et fédéral. [...] Ce qui se passe va se reproduire de plus en plus dans les années à venir», a souligné la mairesse de Gatineau en conférence de presse. 

- Avec la collaboration de Jadrino Huot, Noovo Info

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!