Le marché immobilier continue sa chute en Outaouais


(La Presse canadienne/Graham Hughes)

Le marché immobilier a terminé la dernière année à la baisse en Outaouais, ce qui laisse présager un retour à l'équilibre en 2023.

Selon les statistiques de la Chambre immobilière régionale, les ventes de maisons unifamiliales ont chuté de 30% en décembre par rapport au même mois de l'année précédente, tandis que l'inventaire a bondi de 142%.

Le prix médian a aussi poursuivi sa descente, diminuant de 3%, pour s'établir à 400 000$.

À lire égalementImmobilier: les acheteurs espèrent que la patience finisse par payer

Idem à Montréal

La grande région de Montréal vit aussi une baisse au niveau de son marché immobilier. 

Les ventes de propriétés résidentielles ont diminué de 39% le mois dernier dans la région montréalaise, par rapport à la même période un an plus tôt, atteignant leur plus faible niveau depuis 2014 pour un mois de décembre, a indiqué récemment l'Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ).

Le nombre de ventes résidentielles dans la région métropolitaine de recensement de Montréal a atteint 2232 en décembre 2022, alors qu'il avait été de 3646 lors du mois de décembre précédent.

À lire également

Le prix médian des propriétés vendues a diminué en décembre pour les trois grandes catégories de logements, soit les maisons unifamiliales, les copropriétés et les plex (les immeubles de deux à cinq logements).

Avec des informations de La Presse canadienne

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!