Les policiers d'Ottawa s'attaqueront à la vitesse sur les routes

vitesse

Les policiers d'Ottawa auront les amateurs de vitesse et les conducteur dangereux sur leur radar au cours des prochaines semaines.

À compter de samedi, ils déclencheront l'opération «NoiseMaker», visant à contrer les excès de vitesse, les manœuvres périlleuses et le vacarme dans les rues de la ville.

« Les rues d’Ottawa ne sont pas censées servir de pistes de course personnelles à qui que ce soit. Des agents seront à l’oeuvre durant la journée, en soirée et les fins de semaine pour veiller à ce que chacun, surtout les familles et les enfants, soit en sûreté sur les voies publiques et dans son quartier. »

- Rob Cairns, sergent à l’Unité de la circulation de la Police d’Ottawa

L'an dernier, cette opération avait permis d'intercepter une dizaine de conducteurs dangereux chaque semaine, en plus de mener à l'émission de 2300 contraventions, dont 1400 pour excès de vitesse.

Depuis le début de la pandémie, Ottawa a connu une importante augmentation des activités dangereuses sur ses routes.

Depuis le 1er avril dernier, plus de 4000 avis d’infraction provinciale ont été émis.

Un conducteur a notamment été accusé de manoeuvres périlleuses pour une quatrième fois.

Une accusation de manœuvres périlleuses peut être portée lorsqu’un conducteur ou motocycliste dépasse de 50 km/h ou plus la limite de vitesse permise. L’individu fautif est passible d’une amende importante (d’au moins 2000$), d’une mise en fourrière de 7 jours de son véhicule, d’une suspension de 7 jours de son permis de conduire et d’une comparution devant les tribunaux.

Source: Service de police d'Ottawa

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!