Leurre d'enfant : un Gatinois arrêté et accusé

leurre

Un Gatinois de 24 ans a été arrêté aujourd'hui pour des infractions criminelles en matière de pornographie juvénile et de leurre d'enfant.

Maxim Brisson aurait communiqué à plusieurs reprises au cours de la dernière année avec une adolescente de 14 ans sur les réseaux sociaux.

Le jeune homme aurait tenté de l'inciter à lui envoyer des photos intimes et à avoir des relations sexuelles.

Il serait même allé jusqu'à lui offrir de l'argent en échange de services sexuels, ce qu'elle a toujours refusé.

Les différents pseudonymes du suspect sur les réseaux sociaux : 

  • Instagram : Goalie.mb 
  • Snapchat : briss.max et Lolimax97 
  • Facebook : Maxim Brisson (et/ou Briss Max)

L'adolescente n'habite pas en Outaouais, ce qui laisse croire au SPVG que le suspect aurait pu faire d'autres victimes à Gatineau comme ailleurs au Québec.

L'enquête se poursuit et d'autres accusations pourraient s'ajouter.

Les autorités invitent les parents à vérifier si leurs enfants ont été en contact avec Maxim Brisson via les réseaux sociaux et à les mettre en garde contre ce genre de situation.

Toute personne ayant de l'information au sujet de cette enquête ou qui croit avoir été victime de cet individu peut communiquer avec le sergent-détective Jean-Michel Lapointe en composant le 819-243-2345 poste 6029.

Quelques conseils de prévention :

  • Le SPVG invite les parents et les adolescents à redoubler de prudence sur Internet lorsqu'ils utilisent des jeux en ligne ou des applications de clavardage ou de photographie
  • Il est recommandé de vérifier les ordinateurs, téléphones intelligents et tablettes électroniques des enfants et des adolescents afin de s'assurer qu'ils connaissent personnellement leurs interlocuteurs.
  • Le dialogue demeure la meilleure façon de mettre en garde les enfants et de s'assurer qu'ils dénoncent les comportements douteux dont ils pourraient être témoins ou victimes en ligne.
  • Le SPVG fait appel à la vigilance des familles, surtout en cette période de pandémie qui laisse aux jeunes davantage de temps à consacrer en ligne.
  • Des outils, conseils et ressources d'aide au sujet du partage d'images intimes sont disponibles dans le site Internet du SPVG au police.gatineau.ca, dans la section sur le programme de prévention #Gardeçapourtoi.
Source : Service de police de Gatineau

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!