LOGAN MAILLOUX: Geoff Molson s'excuse, le joueur demeure au sein du CH

image

Le propriétaire du Canadien présente ses excuses pour le repêchage controversé de Logan Mailloux, qui a partagé une photo de sa partenaire sexuelle sans son consentement. 

Dans une lettre ouverte publiée ce midi à l'attention de «tous ceux qui ont été affectés par notre décision», Geoff Molson, indique que le jeune joueur demeure un membre de l'organisation, mais qu'il ne participera pas au camp d'entraînement cet automne. Sa situation sera réévaluée en cours d'année.

«Jouer dans la LNH est un privilège et non un droit.»

«Je comprends que vous vous attendez à plus de notre part et que nous vous avons déçus. En effet, les Canadiens de Montréal, c'est beaucoup plus qu'une équipe de hockey. Les gestes posés par Logan ne reflètent en rien les valeurs de notre organisation et je veux m'excuser pour le grave malaise que cette décision a causé.»

Molson explique que l'organisation a voulu donner une deuxième chance à Mailloux, mais a échoué à comprendre l'impact de sa sélection sur les victimes de crimes sexuels. Des excuses sont aussi faites directement à la victime de Mailloux.

«Je tiens à dire que nous ne banalisons en rien ce qu'elle a subi et continue de subir en raison de ces gestes. Personne, et surtout pas une jeune adulte de 18 ans, ne devrait avoir à vivre une expérience aussi traumatisante que celle qu'elle a vécue.»

«Nous n'avons jamais eu l'intention de manquer de respect à l'endroit de cette jeune femme, de sa famille, des femmes en général ou des victimes de circonstances similaires en choisissant Logan. Notre décision ne se voulait aucunement une caution, de quelque manière que ce soit, de la culture de violence envers les femmes.»

Le Canadien reconnaît que Logan Mailloux «a commis une grave transgression» et s'engage à le supporter et l'encadrer à devenir une meilleure personne.

L'organisation a aussi l'intention de mettre de l'avant, avec l'aide d'experts sur le terrain, un plan détaillé afin de sensibiliser et d'éduquer les jeunes sur l'enjeu de la violence sexuelle.

Le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, doit aussi réagir vers 15h cet après-midi.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!