Mobilisation contre les féminicides en Outaouais

manif

Des centaines de personnes ont marché dans les rues de Gatineau en début d'après-midi afin de lutter contre les féminicides et les violences conjugales.

Elles exigent notamment que le gouvernement investisse davantage dans les maisons d'hébergement pour femmes victimes de violence et qu'il mette en place des actions concrètes pour éviter que d'autres drames ne se reproduisent.

Huit féminicides ont été commis depuis le début de l'année au Québec.

D'autres manifestations du genre ont eu lieu simultanément dans une vingtaine de municipalités à travers la province. 

La ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, la députée péquiste Véronique Hivon et la mairesse de Montréal Valérie Plante y ont notamment participé.

« Si la sonnette d'alarme était déjà sonnée sur ces tragédies par les organismes travaillant en violence conjugale, avant la pandémie, aujourd'hui l'urgence d'agir afin de protéger les femmes et les enfants qui vivent dans la violence et la terreur n'est plus une affaire d'organismes communautaires, c'est un problème de société. Il faut agir vite! »

Maison d'Hébergement Pour Elles Des Deux Vallées

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!