Phénix: le dédommagement sera déduit d'impôt

Parlement Ottawa

L'Alliance de la fonction publique du Canada accuse le gouvernement Trudeau de flouer ses membres en leur faisant payer de l’impôt sur le dédommagement qu'ils recevront pour le fiasco entourant le système de paye Phénix.

Selon le syndicat, le montant de 2500$ qui sera versé le 3 mars prochain sera déduit d'impôt.

L'AFPC juge que le dédommagement ne devrait pas être imposable et demande au gouvernement de revenir sur sa décision, prise alors que des pourparlers étaient en cours avec l’Agence du revenu du Canada.

« Il est encore temps pour le gouvernement de corriger le tir. Un dédommagement, ce n’est pas imposable. C’est pourquoi nous demandons aux ministres concernés d’intervenir immédiatement pour régler la situation. C’est une insulte aux dizaines de milliers de membres de l’AFPC qui souffrent depuis des années à cause de Phénix et qui, malgré tout, ont travaillé sans relâche durant la pandémie pour venir en aide à des millions de Canadiens et Canadiennes. Phénix a pénalisé les membres de l’AFPC pendant des années. Ils ne méritent vraiment pas que le gouvernement les pénalise à nouveau.  »

- Chris Aylward, président national de l’AFPC

Le syndicat compte également entreprendre des contestations fiscales pour permettre à ses membres d’être remboursés rétroactivement.