Près de 2 ans de prison pour un homme qui a drogué/volé ses victimes

mackay

Un homme de 35 ans, accusé d'avoir drogué et volé des hommes rencontrés sur des applications de rencontre, écope de près de deux ans de prison.

Daniel MacKay aurait fait au moins deux victimes à Gatineau.

Dans les deux cas, l'accusé aurait été invité au domicile de ses victimes où il leur aurait administré du GHB avant de repartir avec plusieurs objets de valeur.

MODUS OPERANDI

  • Dans les deux plaintes reçues par le SPVG, l'application "Grindr" a été utilisée. Toutefois, l'enquête nous démontre qu'il a aussi, par le passé, utilisé l'application "Gay411".
  • Il n'est pas exclu que le suspect puisse avoir fait d'autres victimes, sans égard au sexe de la victime ou à son orientation sexuelle, en utilisant d'autres applications ou sites de rencontre.
  • L'enquête démontre qu'il aurait déjà utilisé les noms d'utilisateur Stéphane, Craig, Dan et Stephen. Il pourrait aussi avoir utilisé d'autres noms.
  • Dans les deux cas rapportés, après de premiers échanges entre le suspect et ses victimes par le biais des applications, ces dernières l'invitent à leur domicile où il y a consommation d'une boisson (alcoolisée ou non).
  • Rapidement, les victimes ressentent des signes d'intoxication avancée, deviennent confuses et perdent contact avec la réalité.
  • Monsieur MacKay profite alors de l'état d'inconscience des victimes pour fouiller leur domicile et y voler divers objets.
  • Lorsqu'elles reviennent à elles, plusieurs heures plus tard, les victimes constatent que le suspect a quitté les lieux et que plusieurs objets de valeurs, tels des bijoux, du matériel électronique, des pièces d'identité et des cartes de crédit sont manquants.