Projet de loi 40 : surprise et incompréhension à Gatineau

Classe (iStock.com DONGSEON_KIM)

Le projet de loi qui abolit les commissions scolaires et qui a été adopté par bâillon samedi continue de faire des vagues.

Un amendement prévoit que les nouveaux centres de service pourront obliger une ville à céder un terrain gratuitement pour y construire une école.

Québec Solidaire et le Parti Québécois déplorent la situation.

La réaction du maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin :