RASSEMBLEMENTS DES FÊTES : 20 personnes seront permises dans les maisons

Getty images - AleksandarNakic

Les Québécois pourront avoir de vrais partys de Noël et du Jour de l'An, cette année.

Le gouvernement Legault a causé la surprise aujourd'hui en annonçant qu'il permet jusqu'à 20 personnes vaccinées de se rassembler dans les maisons, à compter du 23 décembre. C'est le double de ce qui est permis, en ce moment. Une annonce était plutôt attendue jeudi.

Québec assure que les policiers ne surveilleront pas les résidences pour s'assurer que la limite permise est respectée. Il est toutefois fortement déconseillé de permettre à des non-vaccinés d'être présents à ces rassemblements.

«On ne commencera pas à aller voir dans les partys privés, si les gens respectent le 20. On a été très clair, on dit jusqu'à 20 personnes vaccinées. Les gens savent le risque qu'ils prennent pour un grand-parent ou pour un oncle d'amener un non-vacciné.» - Christian Dubé, ministre de la Santé

De la surveillance policière pourrait toutefois être faite dans les restaurants et les bars. 

François Legault a par la suite ajouté, dans les corridors de l'Assemblée nationale, qu'il était très content que les familles puissent «enfin» se rassembler. «C'est important pour la santé mentale des Québécois» a-t-il ajouté.

La Santé publique demande par ailleurs aux Québécois de continuer de limiter leurs contacts pour réduire la propagation de la COVID-19. L'allègement annoncé aujourd'hui est possible grâce aux hospitalisations qui demeurent stables et à la quasi absence de transmission du variant Omicron, pour l'instant.

Aucun autre assouplissement n'est prévu pour la période des Fêtes. La limite de 20 personnes ou les occupants provenant de trois résidences pour les rassemblements extérieurs demeure donc.

L'allégement annoncé aujourd'hui pourrait bien être toujours effectif après Noël et le Jour de l'an, puisque le gouvernement n'a pas fixé de date d’échéance.

Nouveaux groupes admissibles à la 3e dose de vaccin

L'accès à la 3e dose de vaccin contre la COVID-19 est élargi aux personnes qui souffrent de maladies chroniques, aux travailleurs de la santé, aux femmes enceintes et aux membres de communautés éloignées.

Les rendez-vous sont disponibles dès maintenant sur le portail Clic santé.

Ces nouveaux groupes représentent un million de personnes, selon le ministère de la Santé.

Les 60 ans et plus seront quant à eux éligibles dès janvier.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!