SANTÉ | D'autres primes à venir en Outaouais?

dubé

*Texte modifié le 12 octobre 2021 à 16h43

Le ministre de la Santé du Québec confirme qu'il faut s'attendre à une importante réorganisation dans le réseau de la santé en raison de la vaccination obligatoire du personnel.

Christian Dubé a fait cette déclaration alors qu'il était de passage en Outaouais aujourd'hui. 

Le plan de contingence du gouvernement Legault pour prévenir les ruptures de services devrait d'ailleurs être présenté dans les prochains jours.

Pour l'Outaouais, le ministre avoue travailler sur des solutions à long terme pour attirer plus d'infirmières.

« On parle de primes permanentes, qui nous aideraient à régler le différentiel avec l'Ontario. On est en train de travailler ça. En ce moment, ma priorité, non seulement en Outaouais, mais au Québec, c'est de ramener des infirmières. C'est là-dessus qu'on travaille. »

Christian Dubé, ministre de la Santé du Québec

Il manque actuellement environ 350 infirmières dans la région.

LES RÉACTIONS

Le député de Pontiac, André Fortin, se dit déçu du point de presse du ministre ajoutant qu'il y a encore beaucoup de questions sans réponses à quelques jours seulement de l'entrée en vigueur de la vaccination obligatoire du personnel de la santé.

« Après des mois de fermeture, la région était en droit de s'attendre à des engagements concrets et à des pistes de solutions pour que notre urgence à Gatineau puisse à nouveau fonctionner 24-7 et que notre service d'obstétrique à Shawville puisse un jour ouvrir. Le ministre est plutôt arrivé dans la région les mains vides, sans plan précis. »

André Fortin, député libéral de Pontiac

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!