Tests de dépistage : de nouvelles consignes en Ontario

Dépistage Ottawa (CTV News Ottawa Chris Black)

L'Ontario revoit sa façon de faire en matière de dépistage de la COVID-19.

À partir d'aujourd'hui, les Ontariens doivent absolument avoir des symptômes, avoir été en contact avec un cas positif ou avoir été dans un milieu où il y a une éclosion pour pouvoir se faire tester.

Les Ontariens doivent se déplacer dans un centre d'évaluation pour passer un test de dépistage uniquement dans les cas suivants :

- ils présentent des symptômes de la COVID-19
- ils ont été informés par leur bureau de santé publique ou par une notification d'exposition de l'application Alerte COVID qu'ils ont été exposés à un cas confirmé du virus
- ils résident ou travaillent dans un milieu où sévit une éclosion de COVID-19 identifiée par le bureau de santé publique local qui les en a informés
- ils sont admissibles à un test de dépistage dans le cadre d'une initiative de dépistage ciblé mise en place par le ministère de la Santé ou le ministère des Soins de longue durée

Le gouvernement Ford investit d'ailleurs un peu plus d'un milliard de dollars pour élargir l'accès aux tests de dépistage.

30 millions de dollars seront aussi consacrés à prévenir et gérer les éclosions notamment dans les foyers de soins de longue durée et les écoles de la province.

« Nous avons mis plus d'un milliard de dollars sur la table pour aider à suivre, rechercher et isoler les cas de COVID-19 au moyen de la plus vaste et de la plus robuste initiative de dépistage de la pandémie au pays. En faisant passer notre capacité quotidienne de dépistage à 50 000 tests et en surveillant étroitement nos foyers de soins de longue durée et nos écoles, nous pouvons réagir rapidement aux éclosions et augmentations du nombre de cas et mettre un frein à la propagation de ce virus mortel. »

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario

Le gouvernement a dévoilé cette semaine quelques parties de son plan d'action pour la deuxième vague, soit une vaste campagne de vaccination contre la grippe et du dépistage dans les pharmacies pour les asymptomatiques.