Un garçon de 12 ans met sur les dents le FBI et Interpol


Le garçon avait publié des menaces et une photo de lui avec une arme sur Internet. (Site web - Association des agents du FBI)

Un garçon de 12 ans de Gatineau a mis six corps policiers sur les dents, dont Interpol et le FBI, après avoir publié des menaces et une photo de lui avec une arme sur Internet.

La vaste opération a débuté le 4 décembre dernier après que les deux organisations internationales aient intercepté sur Snapchat un message inquiétant du jeune visant son école, accompagné d'un cliché de lui avec ce qui semblait être une arme de poing.

Des interventions rapides ont ainsi eu lieu le lendemain dès 6h du matin à L'Ange-Gardien et à Gatineau par les policiers locaux et le Groupe tactique d'intervention de la Sûreté du Québec. 

Le directeur de la police de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, Martial Mallette, précise qu'il ne faut pas prendre à la légère l'utilisation d'armes à air comprimé et des réseaux sociaux.

«On trouve important de sensibiliser la population et qu'il y ait un message de prévention, car on a pu constater dans les derniers mois, voire les dernières années, une multiplication de ce type d'interventions.»

Des accusations d'avoir proféré des menaces et de port d'une arme dans un dessein dangereux seront soumises au Directeur des poursuites criminelles et pénales contre le jeune de 12 ans afin d'être traitées par la Chambre de la jeunesse.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!