Premier cas du nouveau variant Omicron détecté au Québec

COVID

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a confirmé en début d'après-midi ce que tout le monde redoutait: un premier cas du nouveau variant Omicron a été détecté au Québec. Il s'agit d'une personne qui a voyagé dans l'un des pays du sud de l'Afrique visés par les nouvelles restrictions fédérales.

115 voyageurs de retour de ces pays ont aussi été rappelés par la Santé publique pour faire un nouveau test de dépistage. De plus, ces personnes doivent immédiatement s'isoler.

Le variant Omicron a été détecté pour la première fois au Canada dimanche, en Ontario. Les autorités ont confirmé plus tôt aujourd'hui que les deux Ontariens qui ont contracté le variant ont d'abord transité par Montréal, en revenant d’un séjour au Nigeria. La personne infectée au Québec arrivait de ce même pays.

Le gouvernement a donc ajusté ses tests de criblage pour détecter les nouveaux variants. Les cas seront par la suite étudiés par séquençage.

Les experts se donnent deux semaines pour évaluer la résistance au vaccin et la virulence de ce variant. Pour l'instant, aucun décès n'a été rapporté à travers le monde.

«Il peut se transmettre plus, mais pas nécessairement avoir des impacts importants sur la maladie, pas être plus virulent, il pourrait l'être plus et pourrait l'être moins parce que souvent quand les virus mutent, c'est pour survivre et donc souvent ils deviennent un peu moins virulents.» -Dr Horacio Arruda, directeur national de Santé publique du Québec

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a aussi fait une mise en garde pour les Québécois qui prévoient voyager durant le temps des Fêtes...

«Demeurez excessivement vigilants parce que les exigences au retour de voyage pourraient évoluer rapidement, mais c'est au fédéral à nous le dire. [...] Il y a peut-être d'autres pays qui pourraient se rajouter dans les prochaines heures, les prochains jours. Et on peut penser à des nouveaux tests PCR, à des quarantaines, etc.» -Christian Dubé, ministre de la Santé du Québec

Québec a profité de l'occasion pour rappeler aux 70 ans et plus qui tardent à aller chercher leur 3e dose, à le faire rapidement.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, s'est toutefois réjoui que le tiers des 5 à 11 ans, soit 200 000 enfants, ait été vacciné contre la COVID-19 ou a pris un rendez-vous.

QU'EN EST-IL DES PARTYS DE NOËL?

Québec se donne encore au moins une semaine pour prendre sa décision sur les rassemblements de Noël. Une annonce sur les mesures sanitaires qui seront en vigueur aux Fêtes pourrait être faite au tour du 6 décembre.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, garde espoir d'avoir de bonnes nouvelles pour les Québécois.

Pour y arriver, il rappelle que les rassemblements sont toujours limités à 10 personnes et qu'il n'est pas permis de louer un chalet pour y tenir un party de bureau.

«Les partys privés, tout ce qu'on ne doit pas faire, bien il y a encore plus de raisons de ne pas les faire pendant ces deux semaines.» -Christian Dubé, ministre de la Santé