Un premier jeu d'évasion à Shawinigan

escape game

Shawinigan aura son premier jeu d'évasion. L'ancien presbytère Saint-Marc qui abritait le pavillon de l'Assuétude aux coins des rues Trudel et Georges à Shawinigan, sera transformé en salles de défis et d'énigmes.

Ce sont deux entrepreneurs originaires de l'extérieur de la région qui vont transformer le bâtiment dans les prochains mois. Récemment, Véronique Raymond-Marcotte et Thierry Lacombe ont fait l'acquisition de la bâtisse pour 450 000 $. Pour le rénover, ils vont y investir pas moins de 1 M$.

Le couple aimerait ouvrir « Expériences Lockzone » avant la fin de l'année. Il s'agira d'un premier jeu d'évasion à Shawinigan. La région en compte déjà quelques-uns, notamment à Trois-Rivières. Au Québec, l'industrie des jeux de ce genre est en pleine expansion, alors qu'on en compte environ 300.

Le concept d'un jeu d'évasion est simple. Il faut réussir à s’échapper d’une pièce en délais précis, généralement 60 minutes, en groupe. Les joueurs doivent trouver des indices et résoudre des énigmes afin d'avancer dans le jeu et, éventuellement, réussir une mission et sortir de la pièce.