Hockey senior: les élus de Saint-Jean-sur-Richelieu en faveur d'un retour

Hockey

Les élus de Saint-Jean-sur-Richelieu ont finalement voté à l'unanimité pour favoriser l'implantation d'une équipe de la Ligue nord-américaine de hockey sur le territoire.

 

Ils devaient se prononcer la semaine dernière, mais ont pris une semaine de plus pour bien analyser le dossier et ses impacts, puis s'entendre sur la question.

Les fonctionnaires municipaux ont été mandatés pour aller négocier avec le promoteur pour voir les modalités d'implantation afin qu'elles soient favorables à toute la communauté.

Le commissaire de la Ligue nord-américaine de hockey, Renaud Lefort, estime que c'est une belle première victoire.

« Il va rester toute la portion contractuelle à valider avec les loisirs, le hockey mineur et le patinage artistique, qui sont en charge aussi de l'aréna. On a une bonne idée des exigences de tout le monde. Tout ça est de bon augure et on s'en va vers un retour de la Ligue nord-américaine assurée pour 2020-2021. »

- Renaud Lefort, commissaire

Exploiter une équipe senior coûte environ 700 000 $ par année. On ne peut pas dire à 100 % que l'équipe sera en place pour l'automne 2020, mais avec deux investisseurs sérieux comme Vincent Vallières et l'ancien athlète Steve Bossé, ainsi que l'appui de la communauté, ça regarde bien, selon Renaud Lefort.

Le contrat final pour l'arrivée d'une équipe de la LNAH devrait être approuvé par les élus le 24 mars prochain.

Projet d'une nouvelle glace?

Le maire de Saint-Jean-sur-Richelieu se réjouit de cette décision et des retombées qui en découleront. Il estime que l'arrivée prochaine d'une équipe senior ramène sur la table le besoin d'une glace supplémentaire.

« On se rend compte que lorsqu'on vient réclamer trois heures de glace, on met en péril nos organisations. On a peut-être urgemment besoin d'une nouvelle glace pour répondre aux besoins du club de patinage artistique, du hockey mineur, mais aussi toutes les ligues adultes, beaucoup de gens jouent à l'extérieur de la municipalité parce qu'on n'a pas de glace disponible. Moi, je verrais plus d'un bon oeil que les gens de l'extérieur viennent jouer à Saint-Jean. »

- Alain Laplante, maire

Un projet est déjà dans les cartons, mais n'était pas planifié à court terme. Si les besoins sont grands, il pourrait toutefois être devancé dans le prochain Programme triennal des immobilisations, selon le maire.

Le dossier d'une équipe junior AAA n'est pas mort, et les fonctionnaires mandatés poursuivront aussi ces discussions alors que des gens d'affaires aimeraient déménager les Forts de Chambly à Saint-Jean-sur-Richelieu.