Hydro-Québec critiquée pour sa gestion du réservoir Baskatong

20220524_113235 (7)

Hydro-Québec affirme faire tout en son possible pour limiter la hausse du niveau de la rivière Gatineau dans les prochains jours.

Tout dépendra de la quantité de pluie qui tombera d'ici la fin de la semaine, alors que la société d'État devra ouvrir les valves du réservoir Baskatong pour protéger ses équipements.

«Les systèmes dépressionnaires laissent des quantités d'eau abondantes à un moment où la crue se terminait et où les réservoirs sont déjà assez remplis. Il nous reste de la marge de manœuvre et on va tout faire pour limiter les impacts sur la population. On a un certain contrôle sur ce qui se passe, mais ça reste somme toute limité.»

Francis Labbé, Porte-parole, Hydro-Québec

Critiques

Ces explications laissent perplexes le conseiller Denis Girouard dont le district du Lac-Beauchamp à Gatineau pourrait être durement touché par ces décisions.

«J'ai de la misère avec Hydro-Québec... Y a des experts sur place, pourquoi on ne peut pas savoir, si on relâche le barrage, quels pourraient être les dommages, à quels niveaux aura-t-on de l'eau, à quoi on peut s'attendre... J'ai une grosse frustration à ce niveau-là.»

- Denis Girouard, Conseiller du district du Lac-Beauchamp, Gatineau

Quelque 130 millimètres de pluie sont tombés sur la région au cours des 10 derniers jours et jusqu'à 40 millimètres supplémentaires pourraient s'y ajouter d'ici vendredi.

Des sacs de sable et du sable en vrac sont disponibles depuis ce midi pour permettre aux riverains de Gatineau de protéger leur propriété.

- Avec la collaboration de Maxime Brindle, Noovo Info