10 000 arbres du parc Michel-Chartrand de Longueuil seront abattus

20211124_150436

La Ville de Longueuil a accordé un contrat pour l’abattage de 10 000 arbres au parc Michel-Chartrand en raison des ravages causés par l’Agrile du frêne.

Ces arbres affaiblis par l'insecte ravageur menacent de tomber sur les sentiers de marche, de vélo et de ski de fond. Pour cette raison, plusieurs accès du parc sont fermés d'urgence. Les pistes seront rouvertes uniquement lorsque les travaux pour sécuriser les sentiers seront complétés ce qui pourrait prendre plusieurs semaines.

« Laissez-nous sécuriser les sentiers (…) C’est certain que l'opération ne sera pas terminée à temps pour la première neige» affirme Hans Brouillette, porte-parole de la ville de Longueuil.

Ce sera assurément une déception pour les nombreux skieurs(euses) qui attendaient avec impatience la saison froide pour pratiquer leur sport favori. 

Étienne Phénix, journaliste Noovo Info/Les marcheurs sont peu nombreux à respecter la signalisation en place comme nous l'avons constaté cet après-midi. 

Une autre menace pour le parc 

Une fois les arbres abattus, il faudra planter de nouvelles boutures. Cette opération de reboisement devra être encadrée, car les nombreux cerfs qui circulent dans le parc Michel-Chartrand menacent la végétation. Selon un décompte effectué plus tôt cette année, le cheptel est composé de 72 bêtes, soit le double d’il y a quatre ans.

Un comité a été mandaté pour trouver des solutions à cet autre problème. Un rapport a été remis et la Ville prendra une décision dans les prochaines semaines.

L’euthanasie d'une quinzaine de cerfs proposée par l’administration précédente avait soulevé les passions, à tel point que l’ancienne mairesse, Sylvie Parent a fait l’objet de menaces de mort.

Étienne Phénix, journaliste Noovo Info/Les cerfs sont très présents dans le parc Michel-Chartrand

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

- Un total de 16 000 arbres ravagés par l’Agrile du frêne seront abattus au parc Michel-Chartrand, parc de la Cité et dans le Boisé du Tremblay.

- Les arbres situés à 15 mètres des sentiers seront abattus en priorité 

- La Ville de Longueuil lancera sous peu une campagne pour informer les citoyens. Déjà des sentiers jugés dangereux ont été fermés.

- L'administration Fournier recommande de respecter la signalisation en place par mesure de sécurité. 

- Un budget de 17.5 M$ a été réservé pour l'abattage, l'élagage et le reboisement