56 % de la population régionale triplement vaccinée contre la COVID-19

Vaccin

Encore une fois, la région fait bonne figure au niveau de la vaccination contre la COVID-19. En date d'aujourd'hui, 56 % des Saguenéens et Jeannois ont reçu leur 3e dose. Ce nombre grimpe à 68 % considérant les gens qui ont pris un rendez-vous.

Il s'agit d'un écart considérable avec la province, indique le directeur régional de santé publique, Dr Donald Aubin, alors que 46 % des Québécois sont triplement vaccinés.

La vaccination des 5 à 11 ans fonctionne également très bien dans la région, ajoute le Dr Aubin. Elle reprendra en mars dans les milieux scolaires.

« On a 76 % des jeunes qui ont reçu leur première dose, c'est excellent, c'est nettement mieux aussi que le Québec. Donc on voit que les gens de la région viennent se faire vacciner. »

Dr Aubin souligne que des plages horaires sont encore disponibles cette semaine pour les personnes qui souhaitent devancer leur rendez-vous sur le portail Clic Santé.

Docteur Donald Aubin, Bell Media

Les hospitalisations à la baisse

Depuis dimanche, le nombre d'hospitalisations liées à la COVID-19 est à la baisse au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Actuellement, 70 personnes sont hospitalisées, dont 8 aux soins intensifs.

Le pic de la 5e vague a été franchi au cours de la première semaine de janvier, observe le Dr Aubin.

« Il reste quand même beaucoup de gens qui sont hospitalisés dans nos milieux, mais quand même, on voit qu'il y a une baisse sur la pression. » - Dr Donald Aubin, directeur régional de santé publique

Les cas de COVID-19 demeurent élevés dans la communauté, mais ce nombre est difficile à évaluer étant donné que la population n'a plus accès aux tests PCR. Mercredi, 111 nouveaux cas déclarés se sont ajoutés au bilan régional.

Des assouplissements qui font du bien

Par ailleurs, le Dr Aubin voit d'un bon oeil les assouplissements annoncés hier par le gouvernement Legault. Lundi prochain, quatre personnes ou deux bulles familiales pourront se rassembler à la maison et au restaurant.

Dr Donald Aubin croit qu'il était temps que les mesures correspondent à la situation épidémiologique qui s'améliore.

« Ce ne sont pas encore des allégements qui sont majeurs, mais je pense qu'on va tous l'apprécier. On sent au moins que, tout comme l'an passé à pareille date, on se retrouve dans une période qui va être un petit peu plus facile à vivre. »

À partir du 7 février, les salles de spectacle et les cinémas pourront rouvrir à 50 % de leur capacité.