Action collective des Courageuses: Gilbert Rozon gagne en appel

Gilbert Rozon

Gilbert Rozon remporte une importante bataille contre le groupe de femmes Les Courageuses.

La Cour d'appel du Québec donne raison, dans une décision partagée, au Fondateur de Juste pour rire et rejette la demande d'action collective intentée par ce regroupement. La Cour supérieure avait autorisé la requête en mai 2018.

La vingtaine de femmes, dont la comédienne Patricia Tulasne, réclamaient jusqu'à 10 millions de dollars à celui qu'elles accusent d'être un prédateur sexuel. Les gestes reprochés auraient été commis entre 1982 et 2016.

Le jugement ne se prononce pas sur la validité des accusations de harcèlement et d'agression portées contre l'ex-imprésario de 65 ans. Il statue plutôt sur le choix des Courageuses d'avoir utilisé l'action collective plutôt que d'avoir opté pour des actions en justice individuelles. 

Les Courageuses iront en Cour suprême

Les victimes alléguées ne se laissent pas abattre pour autant. Dans un communiqué émis en fin d'après-midi, elles indiquent avoir l'intention de continuer leur démarche:

«Les Courageuses sont déçues de ce jugement et ont l'intention de demander à la Cour suprême du Canada la permission de porter devant elle ce dossier d'importance pour toutes les victimes d'agression sexuelle au Québec.»

Gilbert Rozon subira son procès pour viol et grossière indécence à l'endroit d'une victime, en juin prochain, au palais de justice de Montréal.

(Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher, journaliste Bell Média)