Attaque de chien à Potton en Estrie: Le propriétaire reçoit sa sentence

Alan Barnes a admis ses torts en cour ce matin

Le propriétaire des trois chiens qui ont sauvagement attaqué une joggeuse à Potton en Estrie en mars 2019 a reçu sa sentence aujourd'hui au palais de justice de Granby.  

Alan Barnes a été condamné à 6 mois de prison, 240 heures de travaux communautaires et une interdiction à vie de posséder un chien. L'homme avait admis sa culpabilité hier à un chef d'accusation de négligence criminelle causant des lésions.

DRAME QUI AURAIT PU ÊTRE ÉVITÉ

Dans son jugement, le juge de la Cour supérieure croit que cette violente attaque aurait pu être évitée. Avant le drame, les trois chiens avaient déjà fait l'objet de plusieurs plaintes pour leur agressivité.

La victime, Dominique Alain, âgée de 57 ans avait eu les muscles et tendons de ses bras et de ses jambes dévorés par les bêtes. La quinquagénaire a dû subir une douzaine de chirurgies à la suite de l'attaque et a conservé d'importantes séquelles, en plus de devoir adapter sa maison.

Quant aux trois chiens, ils avaient été euthanasiés après que l'analyse comportementale menée par la SPA de l'Estrie ait déterminé qu'ils représentaient un risque pour la population. 

 

(Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher, journaliste Bell Média Montréal)

(Dominique Alain a été sauvagement attaquée par les trois chiens d'Alan Barnes alors qu'elle faisait son jogging sur le chemin de l'Aéroport dans le Canton de Potton le 29 mars dernier.)