Bien des nouveautés au Parc Safari malgré la pandémie

Un lion du Parc Safari.

Il sera possible de dormir dans des «minimaisons» avec les animaux sauvages et découvrir l'Égypte ancienne au Parc Safari d'Hemmingford, dès le 21 mai. Pour la 49e saison, le président Jean-Pierre Ranger espère recevoir 250 000 visiteurs. 

Un nouveau «Pavillon découvertes» a aussi été aménagé pour les jeunes et moins jeunes, en collaboration avec la collection du paléontologue François Cornu, le Centre minéralogique de Montréal et le Musée Redpath. On y traite autant de géologie que des dinosaures et de l'évolution. 

L'an dernier, en raison des restrictions sanitaires, le parc a ouvert 45 jours plus tard et a amené environ 110 000 personnes alors que dans une année normale, 350 000 personnes y passent

Jean-Pierre Ranger rappelle que le port du masque est obligatoire sur le site et qu'il y a des sentiers à sens unique partout, une consigne claire et respectée des citoyens. 

Il faut aussi réserver en ligne et la capacité est réduite pour la baignade à environ 70%.  

Les restaurants seront ouverts mais en respectant les consignes de santé publique

La principale nouveauté de 2021 est à l’Oasis tropicale  alors que les visiteurs prendront part à une aventure en tube sur le fleuve du Nil dans le décor de l'Égypte avec des reproductions de cette époque. 

Il sera possible d'y accéder dès le 24 juin. 

«La Descente du Nil , c'est une aventure en tube où l'on passe par l'Ouganda et ses gorilles, on y découvre une réplique du bâteau Soudan,  le désert de Nubie, une réplique du barrage sur le Nil bleu pour ensuite découvrir la Vallée des rois et la pyramide, où l'on passe à l'intérieur. Je dois vous avouer que  je suis très fier de l'équipe, nous sommes près de 250 personnes l'été.  Nous sommes conscients que nous ne pouvons recevoir de clientèle américaine (25 000 personnes), le marché scolaire hésite mais les Québécois sont là depuis 49 ans. Nous espérons recevoir 250 000 personnes si tout va bien. Nous avons 400 tables de piquenique et des sentiers bien aménagés, nous sommes prêts.»

Jean-Pierre Ranger, président et fondateur Parc Safari

Côtoyer les animaux, la nuit

Et Jean-Pierre Ranger mise aussi beaucoup sur 14 mini maisons COOLBOX où des gens pourront découvrir la vie nocturne des animaux pour 2 nuitées notamment avec des guides

Il s'agit d'un concept d'hébergement en plein air, on pourra notamment y découvrir les oiseaux de proie et déjeuner avec certains animaux.  

«Nous avons fait le test l'an dernier avec les COOL BOX, des maisonnettes qui peuvent accomoder de 4 à 8 personnes. Nous en avons 14. Ca s'accompagne d'une animation très spéciale pour 2 jours et une nuit. Elles sont équipées de cuisinette, douche, isolé pour l'hiver et avec climatisation. »   
Jean-Pierre Ranger, président et fondateur Parc Safari

Finalement, le Parc obtiendra des camions électriques d'ici la fin juin qui permettront de faire le Safari. Ils sont présentement à Dunham et des fourgons seront installés pour accueillir entre 50 et 60 personnes.