C'est officiellement la fin pour les bijoux Caroline Néron

Caroline Neron (La Presse)

L'aventure de la vente de bijoux pour l'ancienne comédienne Caroline Néron tire à sa fin. Incapable de payer le loyer de ses boutiques, elle se prépare officiellement à fermer boutique selon La Presse.

Les employés ont été avertis que la fermeture de l'entreprise était imminente d'ici 2 à 3 semaines malgré un plan de restructuration. Les sociétés dirigées par Caroline Néron cumulent une dette de 9 millions de dollars. Elles se sont placées sous la Loi de la protection de la faillite le 10 janvier dernier.

Le premier versement pour le remboursement de ses créances prévu en décembre serait d'ailleurs compromis. 

Le nombre de boutiques exploitées par la femme d'affaires est passé de 14 à 6 ces derniers mois. 

Prisonnière de ses loyers

La chute de la femme d'affaires a notamment été précipitée par le prix de certains loyers. Sa boutique au Carrefour Laval lui coûtait environ 225 000$ par année. Les propriétaires d'au moins trois locaux qu'elle loue lui ont envoyé des avis de retard. Toujours selon La Presse, l'un d’eux serait sur le point de changer les serrures des locaux.

Caroline Néron aurait sorti de l'argent de ses propres poches pour régler une partie de ses dettes. 

L'ex-dragonne n'aurait pas l'intention de repartir en affaire de si tôt même si elle n'exclut pas la possibilité de vendre ses bijoux en ligne. Caroline Néron envisage une tournée de conférences pour raconter ses leçons de vie dans l'univers du commerce au détail.