Collecte record de 4 millions $ pour La guignolée des médias

Denrées alimentaires

La guignolée des médias a fracassé des records de dons cette année en pleine pandémie. Une récolte inespérée de plus de 4 millions de dollars a été réalisée en cette 20e édition, et ce, malgré l'absence de la traditionnelle collecte de rue en raison de la COVID-19. Ça fracasse le record de 3,6 millions établi l'an dernier.

 

Une centaine d'organismes et de banques de dépannage alimentaire bénéficieront de cette somme partout au Québec.

Les Québécois ont été particulièrement généreux cette année. Les dons en argent étaient favorisés et ont aussi été facilités, le tout se faisant en ligne vu l'annulation de la collecte de rue.

Voici les montants amassés dans les principales régions participantes (excluant les dons par texto et ceux récoltés chez les Amis, dont la répartition n'est pas complétée) : 

Région Montant amassé
 Abitibi-Témiscamingue  159 813 $
 Chaudière-Appalaches/Granit  84 955 $
 Côte-Nord  26 424 $
 Estrie/Bois-Francs  397 629 $
 Gatineau  116 110 $
 Lanaudière  132 135 $
 Laurentides  177 338 $
 Laval   138 187 $
 Mauricie/Centre-du-Québec  123 969 $
 Montréal  760 592 $
 Rimouski  11 420 $
 Rive-Sud/Montérégie  330 008 $
 Saguenay -Lac-St-Jean  228 140 $
 Suroit  139 996 $
 Vallée du Richelieu  75 003 $
 Ville de Québec  304 245 $

 

Les fidèles Amis de la guignolée, Jean Coutu, Maxi et Provigo ainsi que Via Capitale ont amassés des dons et des denrées non périssables tout au long de la campagne, qui se tenait du 24 novembre au 31 décembre derniers. Desjardins a également doublé les dons faits sur la plateforme La Ruche et les 100 000 premiers dollars reçus lors du grand spectacle télévisé Tout le monde ensemble, le 28 décembre.

 

HAUSSE DES DEMANDES D'AIDE

Cet argent tombe du ciel pour les organismes, qui doivent composer avec une importante hausse des demandes d'aide alimentaire depuis le début de la première vague. Plusieurs organismes parlent de 30 % d'augmentation.

Des chiffres dévoilés par la guignolée en mars révélaient qu'un Québécois sur trois avait dû aider un proche à se nourrir au moins une fois. Le sondage dévoilait aussi que 27 % des personnes sans emploi comptaient moins d'un mois d'alimentation assurée après la fin du soutien gouvernemental.

Cette somme record de 4 millions de dollars s'ajoute au montant de 1,2 million récolté ce printemps, au début de la pandémie, à l'occasion d'une collecte d'urgence.

Depuis sa fondation il y a maintenant 20 ans, la guignolée des médias a récolté plus de 49 millions de dollars pour les plus démunis, en plus de milliers de kilos de denrées non périssables.