COVID-19 | L'Ontario déclare de nouveau l'état d'urgence

Doug Ford (Capture d'écran CTV News Ottawa)

L'Ontario déclare l'état d'urgence pour au moins 28 jours afin de limiter la propagation de la COVID-19.

Une ordonnance de maintien à domicile entrera en vigueur dans la nuit de mercredi à jeudi. Ça veut dire que les Ontariens pourront sortir seulement pour les services essentiels, comme aller à l'épicerie ou encore à la pharmacie.

Les écoles des régions chaudes de Toronto, Peel, York, Hamilton et Windsor-Essex seront fermées au moins jusqu'au 10 février.

Des restrictions s'ajoutent aussi pour la taille des rassemblements et les heures d'ouverture des magasins.

En bref : 

  • Les rassemblements publics organisés à l'extérieur et les réunions sociales sont limités à cinq personnes, les exceptions étant limitées.
  • Les personnes doivent porter un masque ou un couvre-visage dans les zones des commerces ou organismes qui sont ouvertes. Le port du masque à l'extérieur est maintenant recommandé lorsque vous ne pouvez pas maintenir l'écart sanitaire de deux mètres.
  • Tous les magasins de détail non essentiels, y compris les quincailleries, les détaillants d'alcool et ceux qui proposent la collecte ou la livraison en bordure de trottoir doivent ouvrir au plus tôt à 7h et fermer au plus tard à 20h.
  • Les heures d'ouverture limitées ne s'appliquent pas aux épiceries qui vendent principalement des aliments, aux pharmacies, aux stations-service, aux dépanneurs, et aux restaurants offrant des mets à emporter et un service de livraison.
  • Les chantiers de construction non essentielle sont encore plus limités, notamment les travaux de constructions en sous-sol, sauf l'arpentage.
Gouvernement de l'Ontario

Selon de nouvelles projections, l'Ontario pourrait cumuler 20 000 nouveaux cas de COVID-19 chaque jour d'ici la mi-février.

Les experts affirment que, sans réduction des contacts, le réseau de la santé continuera d'être surchargé, et ce même si la vaccination se poursuit.