COVID-19 : Tout ce qu'il faut savoir ce jeudi 2 septembre

COVID-mobile-credit-Camilo-Jimenez

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS!

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS!

Selon le dernier bilan publié le jeudi 2 septembre:

Le Québec enregistre 699 nouvelles infections au cours des 24 dernières heures, pour un total de 390 613​ personnes infectées.

On déplorenouveau décès. Au total, 11 289 Québécois ont succombé au virus depuis le début de la pandémie.

On rapporte 138 hospitalisations (stable), dont 42 personnes aux soins intensifs (+2).

374 266 personnes sont rétablies.  

Un total de 22 128​ prélèvements ont été réalisés le 31 août.

22 850 doses administrées s'ajoutent, soit 20 952 dans les dernières 24 heures et 1 898 avant le 1er septembre, pour un total de 12 389 585 doses administrées au Québec.

Hors Québec, ce sont 97 027 doses au total qui ont été administrées, pour un total cumulé de 12 486 612 doses reçues par les Québécois.

Selon l'INSPQ, 87,2 % de la population âgée de 12 ans et plus a reçu une première dose et 81 % est adéquatement vaccinée (deux doses).

 

POUR CONSULTER LE RÉSUMÉ DU MERCREDI 1ER SEPTEMBRE - SUIVEZ CE LIEN 

ÉCONOMIE

- Les tenanciers de bars demandent à Québec de prolonger l'aide financière aux entreprises après le 30 septembre pour survivre aux restrictions sanitaires. Ils sont toujours limités à 50% de leur capacité d'accueil même s'ils ont la certitude que leur clientèle est doublement vaccinée avec l'imposition du passeport vaccinal. Le service d'alcool doit prendre fin à 1h du matin plutôt qu'à 3h en raison de la pandémie.

SANTÉ 

- La Santé publique de Montréal cherche un moyen de limiter la propagation de la COVID-19 dans les écoles de la métropole. Le retour des bulles-classes et le retrait d'un groupe au complet à la suite d'un cas positif auraient été évoqués, selon le Journal de Montréal. Pour l'instant, aucun de ces scénarios n'a été retenu. 

- Les assureurs craignent davantage les impacts psychologiques que physique de la 4e vague de pandémie de COVID-19, rapporte LaPresse. L'anxiété liée au retour au travail pourrait causer une importante vague d'absentéisme. Jusqu'à 40% des réclamations des travailleurs à leurs assurances collectives sont liées à la santé mentale. 

VACCIN 

- 87,2 % des Québécois de 12 ans et plus ont reçu une première dose de vaccin et 81 % sont pleinement immunisés. 

Comparaison 2e et 4e vagues 👇

Bien que les cas de la 4e vague soient plus élevés qu’au début de la 2e vague (graph 1), les hospit (graph 2) et les décès (graph 3) sont nettement plus bas. C’est grâce à la vaccination.

Chaque vaccin de plus fait une réelle différence. pic.twitter.com/RYy9DNIl5W

— Christian Dubé (@cdube_sante) September 2, 2021

INTERNATIONAL 

- 5.3 milliards de vaccins ont été distribués à travers le monde jusqu'à maintenant, selon les plus récentes données de l'Université Johns Hopkins.