COVID-19 : Tout ce qu'il faut savoir ce lundi 13 septembre

COVID-19-47

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS!

Selon le dernier bilan publié lundi 13 septembre:

Le Québec enregistre 639 nouvelles infections au cours des 24 dernières heures, pour un total de 398 425 personnes infectées.

On déplore 1 nouveau décès. Au total, 11 305 Québécois ont succombé au virus depuis le début de la pandémie.

On rapporte 227 hospitalisations (+14), dont 75 personnes aux soins intensifs (stable).

380 825 personnes sont rétablies.  

Un total de 22 429​ prélèvements ont été réalisés le 11 septembre.

13 794 doses administrées s'ajoutent, soit 13 034 dans les dernières 24 heures et 760 avant le 12 septembre, pour un total de 12 635 280 doses administrées au Québec.

Hors Québec, ce sont 147 545 doses au total qui ont été administrées, pour un total cumulé de 12 782 825 doses reçues par les Québécois.

Selon l'INSPQ, en date du 13 septembre, 88,3 % de la population âgée de 12 ans et plus a reçu une première dose et 83,3 % est adéquatement vaccinée (deux doses).

POUR CONSULTER LE RÉSUMÉ DU DIMANCHE 12 SEPTEMBRE - SUIVEZ CE LIEN 

SANTÉ 

- Des tests de dépistage rapides sont déployés dans les écoles de quatre secteurs du grand Montréal. Québec agit sous la recommandation de la santé publique qui précise que les tests rapides sont complémentaires aux tests PCR. 

- Des experts en santé sont convaincus que la pandémie laissera d'importants impacts à long terme sur une génération d'enfants.  En France, une importante étude démontre des pertes cognitives de 40% chez de jeunes enfants qui éprouvent de la difficulté à lire et à écrire. Les impacts négatifs seront plus importants chez les familles à faible revenu ou qui ont subi un important stress financier. 

MANIFESTATIONS 

- Des manifestations sont prévues aux quatre coins du pays aujourd'hui contre la vaccination et les mesures sanitaires mises en place pour limiter la propagation de la COVID-19. Les manifestants se donnent rendez-vous devant les grands hôpitaux du Canada, notamment l'Hôpital d'Ottawa, sur le coup de 14h. Le maire d'Ottawa, Jim Watson, s'est tourné vers Twitter hier soir pour demander aux participants de respecter les travailleurs de la santé qui entreront et sortiront des hôpitaux.

- Le ministre québécois de la Santé Christian Dubé a aussi interpellé les manifestants sur Twitter lundi après-midi.

-Tous les leaders fédéraux ont condamné ces manifestations aux abords des hôpitaux. À l'instar du NPD, le chef libéral Justin Trudeau promet de rendre illégal l'acte de bloquer l'accès à un centre de soins, comme un hôpital, une clinique ou même une pharmacie. Il serait aussi criminel d'intimider un travailleur de la santé ou un patient qui se rend dans un établissement de santé.

- La mairesse de Montréal Valérie Plante qualifie de «dégueulasse» les rassemblements anti-vaccins aux abords des hôpitaux et des écoles. Elle compte faire protéger les sites de vaccination qui se trouvent dans des bâtiments municipaux et appelle Québec à emboiter le pas.

POLITIQUE 

- Le député libéral de Nelligan, Monsef Derraji, a contracté la COVID-19, même s'il est pleinement vacciné. Il s'est placé en isolement préventif pour une durée indéterminée. Le député était réuni en caucus avec ses collègues la semaine dernière à Orford en Estrie. Par mesure préventive, la chef libérale, Dominique Anglade a choisi de subir un test de dépistage. 
 

Un membre de mon équipe, doublement vacciné, a été déclaré positif à la COVID, j’ai donc décidé de me faire tester de manière préventive.

La lutte contre la #COVID19 n’est pas terminée, respectez les consignes et faites vous vacciner. #polqc #plq #AssNat

— Dominique Anglade (@DomAnglade) September 12, 2021

INTERNATIONAL 

- 224.6 millions de personnes à travers le monde ont contracté la COVID-19 depuis le début de la pandémie, selon les plus récentes données de l'Université Johns Hopkins.

SPORTS

- LNH:  L'ancien entraîneur-chef du club-école des Canadiens de Montréal, Sylvain Lefebvre, perd son emploi avec les Blue Jackets de Columbus parce qu'il refuse d'être vacciné contre la COVID-19. À lire sur RDS!