Député nu : une enquête pour savoir qui est à l'origine de la fuite

Will Amos (Facebook)

Les voix politiques s'élèvent et sont nombreuses à demander au président de la Chambre des communes de mener une enquête approfondie sur l'incident survenu cette semaine alors que le député libéral de Pontiac a été surpris dans son plus simple appareil lors de la période de questions qui avait lieu sur Zoom.

Will Amos affirme que sa caméra a été allumée accidentellement au moment où il enfilait ses vêtements de travail, après avoir fait du jogging.

Il trouve regrettable que quelqu'un ait partagé, sans son consentement, une capture d'écran où on le voit complètement nu, ses parties intimes étant cachées seulement par son cellulaire.

« Les dernières 24 heures n’ont certes pas été évidentes sur les plans professionnel et personnel, mais je ne permettrai pas que ces circonstances soient une distraction pour mon travail pour mes commettants de Pontiac et notre pays. »

Will Amos, député de Pontiac

La photo provient d'un flux vidéo privé, qui est accessible seulement aux députés et à très petit nombre de membres du personnel.

Il est d'ailleurs interdit de partager des images ou des vidéos de toute partie non publique des travaux parlementaires.

Pour l'instant, on ne sait toujours pas qui est à l'origine de la fuite d'images. Une enquête pourrait être ouverte pour éclaircir l'affaire.