Des mini-maisons pour itinérants de Mike Ward trouvent preneur

Mike Ward

Les 25 mini-maisons pour sans-abri que l'humoriste Mike Ward a fait construire seront finalement installées au Centre-du-Québec. Il s'agit de tentes en bois, isolées, chauffées avec la chaleur du corps humain. 

Après avoir vu Montréal refuser, 20 abris se retrouveront dans le grand Drummond, plus précisément à St-Lucien.

Elles se grefferont à un projet agricole de l'Ensoleilvent qui permettra aux personnes en situation d'itinérance de travailler la terre. Les abris resteraient sur ce terrain à l'année.

La mairesse, Stéphanie Lacoste a confirmé que certaines "mini-maisons" pourront être éventuellement déplacées vers Drummondville en cas de besoin lors de grands froids.

Les détails du projet restent encore à peaufiner alors qu'il existe toujours une halte-chaleur au centre-ville lorsque l'unité de débordement et la maison d'hébergement de dépannage sont à pleine capacité.Près de 600 personnes ont été hébergées par l'Ensoleivent l'an dernier alors que la moyenne se situe davantage entre 300 et 400 par année.

5 AUTRES À VICTORIAVILLE

Victoriaville a accepté aussi d'en accueillir 5 sur son territoire, sans préciser où elles seraient installées.Le directeur des communications, Charles Verville, a expliqué être en contact avec les différents organismes pour déterminer les meilleures options d'installation.

Le déménagement des mini-maisons devrait s'effectuer dans les prochains jours.

L’humoriste Mike Ward a d’ailleurs lancé un appel à ses abonnés sur les réseaux sociaux afin de transporter ces abris vers le Centre-du-Québec.

Rappelons que les « tentes en bois » étaient au départ destinées à la Ville de Montréal qui les a refusées

En collaboration avec Yannick Rochette, journaliste Noovo Info Drummondville