Des tests rapides dans les écoles de quatre secteurs du grand Montréal

covid test child

Depuis ce matin, des tests de dépistage rapides sont accessibles dans quatre quartiers du grand Montréal, en raison de la multiplication des cas de COVID-19 qu'on y retrouve. Québec n'a pas l'intention d'élargir cette pratique dans tout le réseau scolaire.

Le gouvernement Legault dit agir sous la recommandation de la santé publique. Ainsi, des tests rapides sont déployés dans les établissements scolaires de Montréal-Nord, Saint-Michel et Parc-Extension, ainsi que dans le secteur de Chomedey-Laval.

Les enfants qui présentent des symptômes s'apparentant à la COVID-19, tel que de la fièvre ou des ennuis respiratoires, pourront s'y soumettre. Le résultat devrait être obtenu en quinze minutes.

Un élève positif devra tout de même aller se soumettre à un test PCR, comme le reste de la population, pour valider le résultat.

« La santé publique nous recommande d'utiliser, en complément aux tests PCR, les tests rapides (...) Si votre enfant ne se sent pas bien le matin, il faut le garder à la maison et aller faire des tests réguliers. Ce n'est pas une bonne idée d'envoyer l'enfant à l'école, même dans ces quatre quartiers, en se disant que l'école fera les tests. » 
- Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation

En date de lundi, 620 établissements scolaires à travers la province ont rapporté des cas de COVID-19 depuis la rentrée. Le tiers de ces écoles se retrouvent dans la région métropolitaine. 

Québec dénombre 77 éclosions actives en milieu scolaire.