En coton ouaté, Catherine Dorion se fait refuser l'accès au Salon bleu

Catherine Dorion

La députée de Québec solidaire, Catherine Dorion, s'est fait refuser l'accès au Salon bleu cet avant-midi, parce qu'elle portait un coton ouaté.

La tenue de ville est de mise à l'Assemblée nationale. Des élus auraient demandé au président, François Paradis, de sévir, car Mme Dorion ne respectait pas le décorum. Ils menaçaient de demander son expulsion, si bien que la députée de Taschereau a décidé de quitter d'elle-même. Elle n'a pas assisté à la période de questions.

«On a informé Catherine de ça, elle a été je ne vous le cacherai pas ébranlée par cette situation et parce qu'elle souhaitait éviter que ça prenne des proportions ridicules, elle a préféré quitter, ne pas assister à la période des questions.» -Le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois

La période des questions a d'ailleurs été retardée d'une dizaine de minutes.

Interrogé par les journalistes à la sortie du Salon bleu, le président de l'Assemblée nationale, François Paradis, a indiqué n'avoir donné aucune règle en ce sens, mais confirme que des discussions ont eu lieu.

Ça fait suite à la photo controversée d'Halloween de Catherine Dorion déguisée en "députée" au Salon rouge du Parlement, la semaine dernière. Elle arborait des talons hauts et une jupe courte.

Une plainte au Commissaire à l'éthique et à la déontologie a d'ailleurs été déposée par les libéraux pour son déguisement.