Encore trop de jeunes conduisent sous l'effet du cannabis

joint de cannabis

À l'ère du cannabis légal à la SQDC, un jeune sur 5 (20%) de 18 à 24 ans a déjà conduit sous l'influence du cannabis selon un sondage mené pour le compte du CAA-Québec. 

Un répondant sur 10 (12%), croit même qu'un petit joint n'a aucune influence voire même améliore leurs réflexes derrière le volant.

«On banalise encore trop souvent les effets de la consommation de cannabis sur la conduite automobile. Pourtant, les facultés peuvent demeurer affaiblies jusqu'à 12h après avoir consommé du cannabis comestible.» - Marco Harrison Directeur de la Fondation CAA-Québec

Les conséquences peuvent être très graves si vous vous faites arrêter avec les facultés affaiblies par l'alcool ou la drogue. Le Code de la sécurité routière prévoit la suspension immédiate du permis de conduire pendant 90 jours en cas d'infraction, sans compter les risques d'avoir un dossier criminel.


ENCORE PIRE POUR LE POT COMESTIBLE

La campagne canadienne du CAA se concentre surtout sur les effets insidieux du cannabis comestible. Ce genre de produit est légal dans certaines provinces canadiennes, mais n'est pas disponible à la SQDC.

Tandis que les effets du cannabis se font sentir en quelques minutes à peine après l'avoir fumé, il faut parfois attendre jusqu'à 2h pour le cannabis ingéré. Les effets sont aussi beaucoup plus longs. Le cannabis comestible peut rester dans l'organisme jusqu'à 12h contre 4h s'il est inhalé.