Explosion à Arvida : un acte criminel, confirme la SQ

Explosion mortelle sur la rue Dubose à Arvida

La Sûreté du Québec confirme que l'explosion qui s'est produite dans le secteur d'Arvida à Jonquière lundi matin était un geste intentionnel, il s'agit donc d'un acte criminel.

Dérick Lalancette, 39 ans, a volontairement fait exploser un engin pour causer sa mort et celle de ses deux garçons âgés de 6 mois et de 2 ans.

L'employé de la mine Niobec à Saint-Honoré possédait des connaissances quant à la manipulation d'explosifs, selon le porte-parole de la SQ, Hugues Beaulieu.

Les enquêteurs passeront encore plusieurs heures sur les lieux aujourd'hui, ajoute-t-il.

«On va continuer les investigations, le Laboratoire de science judiciaire et de médecine légale ainsi que le Service d'identité judiciaire continuent leur travail.» - Hugues Beaulieu, porte-parole de la Sûreté du Québec.

À la demande de la famille, la SQ ne rendra pas publique l’identité des enfants décédés.

Rappelons que la déflagration est survenue vers 10h lundi matin, dans le sous-sol d'une maison de la rue Dubose, faisant souffler des fenêtres de la résidence.

Si vous avez besoin d’aide ou de support, des intervenants sont disponibles au 1 866 APPELLE.