Explosion des menaces sur les réseaux sociaux au Québec

La Sûreté du Québec a enregistré 1748 signalements pour menaces sur les réseaux sociaux entre janvier et septembre, soit deux fois plus que l'an dernier alors que 713 plaintes avaient été enregistrées.

La Sûreté du Québec a enregistré 1748 signalements pour menaces sur les réseaux sociaux entre janvier et septembre, soit deux fois plus que l'an dernier alors que 713 plaintes avaient été enregistrées.

En ce temps de pandémie et de divisions à propos de l'application des mesures sanitaires, nos élus sont particulièrement ciblés. 300 plaintes ont été enregistrées cette année contre 53 signalements pour 2019. 

La SQ en profite pour inviter les Québécois à réfléchir avant d'appuyer sur "Enter", car les conséquences peuvent être importantes sur votre vie ; accusation criminelle, casier judiciaire, restrictions de voyages à l'étranger, etc. 

Un autre abonné Facebook adepte de la théorie du complot a menacé ouvertement le premier ministre François Legault et le député péquiste, Pascal Bérubé. Pour le député de Matane, c'est la 2e menace en l'espace de quelques jours.