FACULTÉS AFFAIBLIES: Le message ne passe pas pour les automobilistes

alcool-au-volant

La Sûreté du Québec a été passablement occupée pendant le mois de décembre pour intercepter les conducteurs avec les facultés affaiblies. Elle a procédé à 844 arrestations du 28 novembre au 2 janvier.

Les conducteurs visés avaient consommé de l'alcool, de la drogue ou les deux substances avant de prendre le volant malgré les campagnes de sensibilisation. Sur cette même période, plus de 1 800 conducteurs ont fourni un échantillon d'haleine aux policiers sur l'ensemble du territoire de la SQ dans le cadre de 3 500 opérations. Les agents peuvent maintenant tester en tout temps les facultés des automobilistes même s'ils n'ont aucune raison de croire qu'ils ont consommé.

"Ce sont toutes les conséquences pour le conducteur arrêté qui sont tragiques, mais aussi toutes les personnes victimes lors de collisions qui impliquent la conduite avec les facultés affaiblies." -  Ingrid Asselin, porte-parole de la Sûreté du Québec

Mieux vaut prévoir une solution de rechange si vous comptez prendre de l'alcool ou de la drogue lors d'une sortie en voiture.