Grève du personnel de soutien dans plusieurs écoles du Québec

Grève personnel de soutien

Les 33 000 employés de soutien en éducation affiliés au syndicat de la CSQ sont en grève ce mardi. Le débrayage affecte plusieurs milliers d'élèves partout au Québec.

Le CSS de la Vallée-des-Tisserands et le CSS de la Région-de-Sherbrooke ont choisi de donner congé à leurs élèves avec une journée pédagogique. Le CSS des Patriotes en Montérégie a préféré poursuivre l'enseignement à distance malgré le mouvement de grève. Les syndiqués du CSS de la Pointe-de-l'Îles à Montréal participent également au débrayage.

Les secrétaires, concierges et techniciennes en service de garde veulent mettre de la pression sur le gouvernement Legault pour parvenir à une entente alors qu'ils sont sans contrat de travail depuis un an. La précarité d'emploi est l'un des principaux points de litige.

« La précarité et les difficultés de recrutement sont au cœur des problématiques qui affectent nos membres au quotidien : éducatrices, ouvriers spécialisés, concierges, personnel administratif, etc. Et il faut comprendre que cette pénurie de main-d'œuvre est en grande partie causée par des conditions de travail inadéquates et insuffisantes. Pire encore, elle occasionne une surcharge de travail pour nombre d'entre eux, qui doivent, en plus, bien souvent pallier la pénurie de personnel enseignant. » Éric Gingras, président du Syndicat Champlain

Des travailleurs ont notamment manifesté devant le Centre de services scolaires des Patriotes à Saint-Bruno-de Montarville, ce matin. Le personnel de soutien pourrait débrayer à nouveau s'il ne parvient pas à un accord rapide.