Grève générale illimitée dans 21 CPE de l'Outaouais

Balles multicolores au sol avec des enfants en trame de fond

Des centaines de parents de la région doivent composer avec tout un casse-tête dès ce matin, alors que les éducatrices de 21 CPE affiliées à la CSN tombent en grève générale illimitée.

Aucune entente n'est intervenue avec le gouvernement, malgré les négociations qui ont eu lieu hier.

Québec refuse toujours d'offrir les mêmes augmentations salariales au personnel de soutien qu'aux éducatrices. 

Des lignes de piquetage sont prévues aujourd'hui devant les établissements en grève.

« Le gouvernement ne semble pas saisir toute l’étendue de la colère des travailleuses, qui ont voté en faveur de la grève générale illimitée à hauteur de 91 % ici dans la région. Plusieurs d’entre elles nous le disent, c’est la négo de la dernière chance. Si le gouvernement continue de refuser d’améliorer considérablement leurs conditions de travail, il y aura d’autres coupes de services par manque de personnel. »

- Najoua Zitouni, vice-présidente à la négociation et agente de litiges au Syndicat des travailleurs(euses) en centre de la petite enfance de l’Outaouais (CSN)

Les éducatrices affiliées à la CSQ pourraient quant à elle déclencher une grève générale illimitée la semaine prochaine s'il n'y a pas de règlement d'ici là.

Les parents derrière les éducatrices

Même si les inconvénients des débrayages sont importants pour eux, les parents sont derrière les éducatrices.

Selon un sondage Léger 52% d'entre eux appuient leurs revendications, tout comme 44% de la population en général.

« Nous savons que chaque jour de grève amène des complications pour les parents et c’est fort dommage. Dans les derniers jours, nous avons encore pu voir une multitude d’entre eux nous appuyer publiquement et c’est grandement apprécié par les travailleuses. Leur appui nous aide à mettre de la pression sur le gouvernement pour que le conflit se règle dans les plus brefs délais et c’est ce que nous voulons tous et toutes. »

- Najoua Zitouni, vice-présidente à la négociation et agente de litiges au Syndicat des travailleurs(euses) en centre de la petite enfance de l’Outaouais (CSN)

Liste des établissements touchés par la grève générale illimitée :

CPE Aux Petits Lurons

CPE Chez Cornemuse

CPE Coop-Libelle

CPE Du Portage

CPE Grande Rivière

CPE Hautes-Plaines

CPE La Ciboulette

CPE L'Érablière

CPE Les enfants d'abord

CPE L'Île des Enfants

CPE Maison des petits castors

CPE Marie-Soleil

CPE la Jeune Ronde

CPE La Jonglerie

CPE La Ribambelle

CPE Petits Félix

CPE Trois petits points

CPE La Grande Envolée 

CPE Le Baluchon

CPE Le Châtelet

CPE Vallée Sourire