Guillaume Lemay-Thivierge ne représente plus Hyundai

Il affirme que son processus décisionnel concernant le vaccin n'est pas terminé et qu'il compte y aller

Guillaume Lemay-Thivierge n'est plus le porte-parole de Hyundai Canada. La fin du partenariat a été annoncée vendredi soir.

Le comédien a publié une courte vidéo sur Facebook pour confirmer ce nouveau chapitre lié à son statut vaccinal.

Le comédien Guillaume Lemay-Thivierge plongé en pleine controverse à la suite d'un reportage de LaPresse concernant son statut vaccinal, se défend d'être un anti-vaccin.

Jeudi le quotidien révélait qu'il a perdu un important contrat en télévision parce qu'il n'est pas vacciné.

Dans une publication sur Facebook vendredi, Guillaume Lemay-Thivierge a d'abord confirmé qu'il s'est retiré de la série télé ''District 31'' parce qu'il n'est pas pleinement vacciné. Il précise que lui et la productrice Fabienne Larouche ont convenu ensemble qu'il devait laisser sa place à un autre réalisateur question de protéger ses  collègues de travail.

Le comédien de 45 ans qui juge que toute cette histoire a dérapé, justifie sa non-vaccination parce qu'il privilégiait un vaccin québécois. Le Medicago, qui devait être disponible à l'automne 2022, n'a pas encore été homologué par Santé Canada. 

IL A  L'INTENTION DE SE FAIRE VACCINER

Filmé à bord de sa voiture, Guillaume Lemay-Thivierge explique qu'il a l'intention de se faire vacciner mais à son propre rythme. Il précise qu'il respecte les mesures sanitaires exigées par la Santé publique depuis le début de la crise sanitaire. 

Écoutez la vidéo ici.