Incendies de forêt: Pas de feux d’artifice à la Saint-Jean-Baptiste

Feux de forêt ISTOCK scarora

Les Québécois ne pourront pas faire de feux de joie ni de feux d'artifice cette semaine, pour souligner la Saint-Jean-Baptiste. C'est ce que demande le gouvernement du Québec à l'ensemble de la population.

Cette directive vise à éviter que d'autres feux de forêt, comme celui du Lac-Saint-Jean, ne se déclarent dans la province. Le brasier est toujours hors de contrôle depuis mardi. Sa superficie s'étend maintenant sur 72 000 hectares.

Tout indique qu'il aurait été allumé accidentellement par un feu de camp mal éteint, en bordure d'un cours d'eau.

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a indiqué lors d’un point de presse cet après-midi que «les conditions météorologiques sont réunies pour que ce soit très favorable et très risqué pour les incendies», en cette deuxième canicule, et invite donc les Québécois à «faire attention avec les feux humains, donc les feux que les gens allument par eux-mêmes.»

«On est à la veille des festivités, il y a aussi des gens qui ont déjà commencé leurs vacances ou qui s'apprêtent à les commencer, donc ça peut être tentant pour ceux qui possèdent des chalets ou qui louent des chalets, mais de grâce, évitez de faire des feux, c'est un des éléments clés pour en ce moment contribuer à l'effort collectif.» 

-Geneviève Guilbault, vice-première ministre du Québec

Québec surveille attentivement le feu dans le secteur de Chutes-des-Passes au nord du Lac-Saint-Jean, mais également celui dans une tourbière de Rivière-Ouelle, à l'est de La Pocatière dans le Bas-Saint-Laurent, qui est quant à lui sous contrôle.

Tributaires de Dame nature

Mise à part la contribution des Québécois, la météo jouera un rôle important dans les prochains jours. De la pluie est prévue demain. 

Actuellement, la SOPFEU ne peut utiliser les avions-citernes aussi souvent qu'elle le souhaiterait en raison de l'intensité du feu.

«À partir de mardi après-midi jusqu'à mercredi en fin de journée, il devrait tomber une quantité assez importante de pluie pour vraiment calmer le feu pour pouvoir entrer avec nos avions et aller aux endroits qu'on a besoin d'intervenir plus spécifiquement.» 

-Éric Rousseau, directeur général de la Société de protection des forêts contre le feu

Des pompiers envoyés en renfort

Du renfort est arrivé aujourd'hui au Lac-Saint-Jean pour combattre le feu de forêt.

Environ 120 pompiers de l'Ontario et du Manitoba vont aider à combattre les flammes dans le secteur de Chutes-des-Passes.

Jusqu'à maintenant, la centrale d'Hydro-Québec Péribonka IV a été épargnée, mais des dizaines de chalets ont été ravagés par les flammes.

Au total, 18 feux de forêt sont actuellement en activité au Québec, pour un total de 73 000 hectares, dont 72 000 sont touchés par l'incendie en cours au nord du Lac-Saint-Jean. Depuis le début de l'année, les pompiers de la SOPFEU ont combattu 461 brasiers, soit deux fois plus que la moyenne des 10 dernières années.

250 pompiers forestiers, 40 pompiers municipaux, 400 combattants, 17 avions-citernes et 40 hélicoptères s'affairent à combattre tous ces feux au Québec.