L'aéroport de Saint-Hyacinthe vendu à un OBNL

Courtoisie-Saint-Hyacinthe n'ira pas de l'avant avec la municipalisation de l'aéroport

L'aéroport de Saint-Hyacinthe a finalement été vendu mais pas à la Ville mais plutôt à un organisme à but non lucratif.  Le maire de Saint-Hyacinthe André Beauregard confirme qu'une conférence de presse est prévue en début février pour dévoiler les détails du projet et comment la Ville peut accompagner les promoteurs. 

Selon Le Courrier une corporation regroupant le fondateur du Groupe Robin Robert Robin et l'ancien vice-président de Transport Bessette-Boudreau aurait acheté l'établissement au coût de 835 000$.

La Ville ne veut pas s'avancer sur le cout d'acquisition et sur les modalités de la transaction.  

Sous l'ère du maire Claude Corbeil, Saint-Hyacinthe avait tenté de municipaliser l'aéroport mais la réfection de la piste à elle seule représentait un investissement de 2 millions.   

Pour remettre complètement en état l'infrastructure, les vérifications diligentes de la Ville montraient qu'il faudrait au bas mot une somme de 5 millions de dollars. 

Les élus estiment que les investissements requis sont trop élevés par rapport au potentiel du projet, en termes de retombées socio-économiques pour la région maskoutaine.